Rencontre avec Malala Yousafzai

Financez gratuitement des projets sociaux / lire notre article

BIOGRAPHIE

Pays : Pakistan // 1997
Domaine : Militante pour l’éducation

La jeune fille qui témoigne qu’une fille n’est pas supposée être une esclave.

À l’âge où les jeunes filles se préoccupent de leur apparence, Malala s’inquiète des droits des femmes et de l’éducation des enfants. Portée par les convictions de son père (qui fonda une école publique et milite contre les talibans), Malala a seulement 11 ans quand elle donne ses premières conférences pour revendiquer le droit à l’éducation pour les filles. Elle y dénonce notamment les extrémistes talibans qui détruisent les écoles et imposent la charia au Pakistan. Dans la foulée à 12 ans, elle ouvre un blog, « le journal intime d’une écolière Pakistanaise » sous un faux nom (Gul Makai) pour y décrire le climat de terreur qui règne dans son pays au moment où l’on exige la fermeture des écoles pour les filles.

Le nom de cette enfant commence à circuler dans tout le pays. Elle participe à de nombreuses interventions télévisées et devient vite un symbole pour la scolarisation des enfants partout dans le monde. Mais avec le succès, les menaces se multiplient et le 9 octobre 2012, alors qu’elle rentre de l’école, deux hommes se présentent à l’arrière de son bus, l’un d’eux demande « qui est Malala ? » et lui tire une balle dans la tête. Malala survit miraculeusement et le monde entier découvre cette jeune Pakistanaise combattante de 14 ans en lutte pour le savoir et contre les talibans.

Après de longs mois de rééducation et de nombreuses opérations, elle est d’autant plus déterminée à poursuivre son combat. Son opiniâtreté lui vaut une reconnaissance internationale et de nombreux prix. Le jour de ses 16 ans, elle prononce à la tribune de l’ONU un véritable appel à l’éveil des consciences en matière d’éducation dans un monde où 500 millions de femmes sont analphabètes. Elle sera récompensée par le prix Nobel de la Paix qu’elle dédie aux « enfants sans voix » et s’engage à fournir une éducation de qualité au sein de sa fondation qui porte son nom.

Fresque et texte : Dan23 // Lieux : Mairie de quartier – 31 rue Kageneck 67000 Strasbourg // 2016

Citations

“Quand les terroristes nous imposent de ne plus jamais remettre les pieds dans une école, il est très important, même essentiel, de s'élever contre cela.”

“Même s'ils reviennent tenter de me tuer, je leur dirai que ce qu'ils essaient de faire est mal, et que l'éducation est un droit fondamental.”

“Je ne parle pas en mon nom, mais pour ceux dont on n'entend jamais la voix, ceux qui se sont battus pour leurs droits.”

“Les talibans pensaient que les balles allaient nous réduire au silence, mais ils échouèrent. Au lieu de ce silence s'élevèrent des milliers de voix.”

“Les extrémistes craignent le livre et le stylo, ils ont peur du changement et de l'égalité que nous apporterons à notre société.”

“Un enfant, un professeur, un livre, un crayon peuvent changer le monde.”

Vidéos

Documents à télécharger

Photos à télécharger